Yusuf, prince des musulmans pour l’Occident islamique

“(…) Troisième imam de la dynastie berbère des Almoravides, Yusuf ibn Tachfin est nommé émir par les siens en 453H (1061). Co-fondateur, avec son épouse, de Marrakech dont il fait sa capitale et où il fait bâtir de somptueux ensembles palatiaux et un réseau de canalisation moderne, Yusuf ibn Tachfin va non seulement réunir tout le Maroc sous son pouvoir, mais aussi toute une partie de l’Andalousie, du Sahara et de l’Algérie d’alors. Repoussant la première vague de la Reconquista avec succès (…) seul le Cid saura se montrer son égal en le repoussant. Ascète, adepte du malikisme et défenseur de la doctrine des traditionalistes, il avait (…) encore le statut de dhimmi, jusque-là négligé, aux populations chrétiennes et juives. C’est ainsi qu’il sera appuyé par les oulémas de toute la région, et au-dehors, au point qu’il est même, en 491H (1098), nommé par le calife abbasside de Bagdad, le “Prince des Musulmans pour l’Occident islamique”. (…)

Cet extrait est à retrouver dans le numéro 2 de Sarrazins, en vente ici :

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.