Un Maure en Amérique

Posted on Posted inEn bref

Parmi les premiers conquistadors ayant posé le pied sur le continent américain, figure un personnage des plus atypiques : Esteban le Maure. De son vrai nom Mustapha Zemmouri, l’homme est un musulman de naissance, né au Maroc, qui capturé très jeune par les Portugais est revendu au capitaine Andrés Dorantes de Carranza. C’est ainsi qu’il se retrouvera dans l’expédition de Panfilo de Narvaez, qui en 933H (1527) atteint Cuba et la Floride. Tous les membres d’équipage vont cependant y mourir, sauf 4, dont Mustapha.

Passant de nombreuses années au milieu des Amérindiens, il parvient à terme à rejoindre d’autres Espagnols plus à l’ouest du pays, traversant les tribus et déserts arides. En 945H (1539), on retrouve Mustapha auprès du vice-roi de Mexico, Mendoza, qui le désigne pour accompagner Fray Marcos de Niza comme guide à la recherche des fameuses Cités d’or. Le groupe tombant malade, il devra continuer seul. Il est donc le premier “occidental” à pénétrer le Nouveau-Mexique et l’Arizona. Accueilli par la tribu indienne des Zuni (dont les femmes furent redécouvertes portant un long et ample voile de la tête aux pieds), il est cependant peu de temps après tué par certains d’entre eux, trop méfiants.

Mentionné dans de nombreux journaux d’expéditions d’époque, son récit est plus qu’amplement relaté dans le livre de Alvar Nunez Cabeza de Vaca, Naufragios, avant d’inspirer un roman du contemporain Hamza Ben Driss Ottmani, Le Fils du Soleil.

 

Renaud K.


Pour en savoir plus :

– One Nation, under Gods : A new American history, de Peter Manseau, Editions Back Bay Books