Srebrenica et ses 8000 martyrs

Ce 11 juillet, les musulmans bosniaques sont en deuil. Il y a 22 ans jour pour jour, plus de 8000 d’entre eux étaient froidement exécutés en ce qui sera le massacre le plus important perpétré sur le sol européen depuis la 2nde Guerre mondiale.

De 1992 à 1995, après le démantèlement de la Yougoslavie et la prise de la majeure partie de la Bosnie orientale par les forces serbes du général Mladic ; c’est une campagne de nettoyage ethnique qui est lancée contre les musulmans locaux. Srebrenica, petite commune située en ces terres va devenir lieu de refuge pour les populations persécutées. Près de 40 000 Bosniaques musulmans vont alors s’y retrouver. Encerclés par les forces serbes,  »protégés » par les Casques bleus de l’ONU, la lutte armée s’y fera tenace. Jusqu’à ce 11 juillet fatidique.

Récente bonne nouvelle, la Cour d’appel de La Haye a confirmé la responsabilité partielle des Pays-Bas dans la mort de 350 musulmans en cette époque. Expulsés d’une base néerlandaise en 1995 près de Srebrenica, livrés à eux-mêmes, ils avaient été sans attente abattus par les forces serbes.

Renaud K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.