Renaud de Chatillon, ce Croisé qui voulait s’en prendre à La Mecque

Posted on Posted inEn bref

Célèbre croisé et prince franc, Renaud de Chatillon s’était à la veille de la seconde Croisade, illustré par sa toute violence.

En 577 de l’hégire (1182), il va mener le projet fou que de chercher à s’attaquer aux villes saintes de l’islam, Médine et La Mecque. S’en prenant aux pèlerins sillonnant la Mer Rouge depuis l’Afrique, il fait sans distinction couler tous les bateaux rencontrés, exécutant ses occupants désarmés. Stoppé à une heure de marche de Médine, Renaud rebrousse chemin laissant cependant ses hommes continuer à harceler en mer les pèlerins. Rencontrant la colère de l’homme du moment, Salahuddin, celui-ci va mandater son frère et gouverneur en Égypte, Al Adel, pour les stopper. Anéantis, les hommes de Renaud faits prisonniers auront l’honneur d’être envoyés à La Mecque. Les chanceux n’auront pas le temps d’en visiter la moindre rue, ils seront décapités en public. Si une trêve entre Salahuddin et Renaud est conclue, celui-ci la viole aussitôt en s’en prenant à des commerçants musulmans qui ne faisaient que traverser le désert entre l’Égypte et Damas. C’est l’acte qui va sonner le glas du royaume de Jérusalem.

Le 25 rabi al thani 583 (4 juillet 1187) a lieu la bataille de Hattin où les Francs sont vaincus : Jérusalem est prise dans la foulée. Si Guy de Lusignan, roi des Croisés, est laissé sauf, Salahuddin se montrera beaucoup moins clément avec Renaud de Chatillon. Il lui fait aussi vite trancher la tête sous les yeux de son roi.

Renaud K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.