Rabi al awwal, mois du Prophète ﷺ

Posted on Posted inEn bref

 

Troisième mois du calendrier musulman, Rabi al awwal est d’abord le mois de naissance du Prophète Muhammad ﷺ. Né de Abdullah ibn Abd al Muttalib et d’Amina bint Wahb, le Prophète ﷺ naquit plus précisément au cours de l’année 570 de l’ère chrétienne. On surnommera d’ailleurs, plus tard, cette année comme celle de l’éléphant. Pour cause : La Mecque venait d’essuyer une attaque du général chrétien et abyssin, vice-roi du Yémen, Abraha, qui, aidé de ses éléphants, tenta de démolir la Ka’ba. Le récit est d’ailleurs rapporté dans le Coran qui souligne que l’enceinte sacrée fut alors sauvée par une horde d’oiseaux ayant lâché des pierres sur les assaillants.

Ce fut encore le mois de la hijrah, soit le moment où le Prophète ﷺ et les derniers Musulmans quittèrent La Mecque et ses persécutions pour s’installer à Médine, plus au nord. Créant une véritable rupture dans la société arabe d’époque, fondant non plus sur le sang, mais désormais sur la seule foi les liens communautaires, le Prophète Muhammad ﷺ inaugurait par cet acte une ère et société nouvelle. La hijra sera l’événement qui servira peu après à définir le début du calendrier islamique.

Plus encore, le mois de Rabi al awwal sera celui de la mort du Prophète Muhammad ﷺ. Souffrant de douloureuses fièvres et âgé de presque 63 ans, il quittait ce monde à Médine le 8 juin 632 (13 du mois de Rabi al awwal). Sa tombe creusée à l’endroit même de sa mort, ses compagnons s’étaient dans la foulée réunis afin d’élire celui qui allait devenir le premier calife de l’histoire : Abu Bakr. Par son œuvre, et en à peine plus de deux décennies, le Prophète Muhammad ﷺ avait bouleversé l’Arabie entière et bientôt toute une partie du monde par le biais de ses successeurs.

Renaud K.