Muḥammad al-Kabīr, un Dey s’élève contre l’Espagne

Entre 1193H (1779) et 1210H (1796) avait régné sur le Beylicat ouest d’Alger – plus importante base corsaire de Méditerranée – le célèbre Muḥammad al-Kabīr. S’étant illustré lors de l’expédition d’Alger menée par le général O’Reilly de – et perdue par – l’Empire d’Espagne, il avait oeuvré à de larges travaux de Tlemcen à Mostaganem. Il était alors connu pour ses larges aumônes et sa fréquentation des lettrés et scientifiques. Il est celui qui reprendra au travers du Jihad la ville d’Oran aux Espagnols en 1206H (1792) pour ensuite faire d’elle un grand centre culturel et économique de la région. 

Renaud K.

Pour en savoir plus :

  • P. M. Holt, Peter Malcolm Holt, Ann K. S. Lambton et Bernard Lewis, The Cambridge History of Islam: Volume 2A, The Indian Sub-Continent, South-East Asia, Africa and the Muslim West, Cambridge University Press, 21 avril 1977
Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.