Extraits

Les débuts de la Révélation

« En 610 de l’ère chrétienne, alors qu’il effectue l’une de ses fréquentes retraites spirituelles dans la grotte de Hira surplombant la cité de La Mecque, celui qui demain sera le dernier des Messagers et Prophètes divins, Muḥammad ibn ʿAbd ALlāh (pssl), reçoit d’ALlāh par l’entremise de l’Ange Jibrīl, les premiers versets du Qurʾān. « Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé… » sont alors les premiers mots du Qurʾān révélés au Prophète (pssl). Celui-ci (pssl) entame à ce moment la quarantaine. Né autour de l’an 570 de l’ère chrétienne, c’est un Arabe de La Mecque parmi d’autres, travaillant comme commerçant pour le compte de son épouse, Khadīja, une notable de 15 ans son aînée. Orphelin de père, il a perdu sa mère, Āmina, alors qu’il n’avait que six ans, pour ensuite être élevé par son oncle, un notable mecquois du nom d’Abū Ṭālib. Connu pour sa véridicité, sa simplicité et pour ne s’être jamais livré au paganisme, certains avaient déjà vu en lui le sceau de la prophétie. On l’apprécie et le surnomme al-Amīn du fait de la confiance que chacun pouvait lui accorder. Après avoir reçu les premiers versets du Qurʾān, le Prophète Muḥammad (pssl) s’en était alors aussitôt enquis auprès de son épouse, Khadīja qui, immédiatement, avait eu foi en lui et en sa mission. L’épisode avait fait d’elle la première personne à s’être convertie à l’islam. (…) »

Retrouvez l’intégralité de passage dans notre ouvrage « Les 101 grands moments de l’Islam », en vente ici :

https://www.sarrazins.fr/produit/les-101-grands-moments-de-lislam/