Le minaret de Kalyan

Le minaret de Kalyan, partie du complexe de la mosquée Po-i-Kalyan de Bukhara en Ouzbékistan, est l’un des monuments les plus emblématiques de l’Asie musulmane. Conçu en 521H (1127) par un certain Bako sous le règne de Muḥammad Arslān Khān, un émir de la dynastie turque des Qarakhanide, le minaret est réalisé sous la forme d’une tour en brique cuite à piliers circulaires allant en se rétrécissant vers le haut. D’une hauteur de 45,6 mètres, l’édifice ne fait pas moins de 9 mètres de large. L’intérieur est tout aussi surprenant : un escalier en colimaçon en brique s’y tord entourant le pilier central. Servant évidemment à appeler à la prière les fidèles, le minaret avait tant servi à faire le guet en temps de guerre que de lieu d’exécution; l’on y jetait jusqu’au 19e siècle chrétien de son sommet certains criminels après jugement. Un siècle après sa construction, c’est le conquérant mongol Gengis Khan qui tombait dessus après avoir pénétré Bukhara. A sa vue, son tempérament destructeur s’était soudainement tu; impressionné par l’édifice, il avait explicitement demandé à ce que ses hommes n’y touchent pas une brique. 

Renaud K.

Pour en savoir plus :

  • Michell, G. 1995. Architecture of the Islamic World. London: Thames and Hudson, 259

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.