Le Hajj de Mansa Musa

Posted on Posted inEn bref

Descendant de Soudeita Keïta, fondateur du royaume de Melle (Mali), Kanga Musa ou Musa I aura été le souverain le plus célèbre et surtout, le plus riche de l’histoire du continent africain.

Parmi ses œuvres, son Hajj va rester gravé dans la mémoire collective. Y Partant en 724 de l’hégire (1324), il aurait selon ibn Khaldoun voyagé avec 60 000 hommes, dont 12 000 serviteurs. Une centaine de dromadaires étaient encore chargés de 50 à 300 livres d’or, qu’il offrait en don aux cités rencontrées. Tant d’or sera donné que Musa va à lui seul bouleverser l’économie du Dar al Islam, provoquant une dévaluation du métal qui durera près de dix ans, touchant même l’Europe, où la réputation du souverain est faite. Zélé religieux, il aurait fait construire chaque vendredi une mosquée partout où il s’arrêtait. Reçu ici et là en grande pompe, sa rencontre avec le sultan mamelouk An Nasir sera d’ailleurs très documentée.

Revenu de son Hajj avec son lot de savants et architectes arabes, il avait fait édifier de nombreux édifices dans ses villes, offrant au Mali le style qu’on lui connaît. C’est encore lui qui fait de Tombouctou et Gao des centres islamiques et commerciaux. Quittant ce monde en 727 H (1327), sa fortune a été estimé à 400 milliards de dollars, soit plus que celle de la famille Rotschild, Bill Gates et des PDG d’Amazon et Coca-Cola réunis.

Renaud K.