Le départ d’ʿUmar b. al-Khaṭṭāb de La Mecque

Posted on Posted inEn bref

Tandis que le Prophète Muḥammad ﷺ ordonna aux musulmans d’émigrer, de nuit, vers Médine afin de fuir leurs bourreaux et persécuteurs, ʿUmar b. al-Khaṭṭāb le fit ouvertement en pleine journée. Son sabre à la taille et son arc à l’épaule, il s’était dirigé vers la Ka’ba pour y effectuer le tawaf et deux unités de prière. Les notables parmi les polythéistes de La Mecque étaient tous là, observant leur ancien allié désormais tout dévoué à Allah et son Prophète ﷺ, affirmant dans le plus grand des zèles son islamité débordante. Se dirigeant vers eux, le futur calife des musulmans leur lança alors : “Que ces visages soient enlaidis ! Qu’Allah humilie ces nez ! Que celui d’entre vous qui veut que sa mère le perde, que ses enfants deviennent orphelins ou que sa femme soit veuve, me suive au-delà de cette vallée !” (1). Nul ne répondit ni le suivit. Accompagné de son cousin et de quelques démunis fraîchement convertis, le chemin de Médine s’ouvrait enfin à lui.

 

Renaud K.

 

(1) Les quatre califes, Hassan Amdouni, p. 143.