Le Coran bleu de Kairouan

Posted on Posted inEn bref

Le Coran bleu de Kairouan, ou al-Muṣḥaf al-′Azraq, est un Coran que l’on date du 9ème siècle chrétien. Posées sur un parchemin en vélin et teint à l’indigo et à la garance, les sourates sont rédigées en calligraphie coufique, à l’aide d’une encre oscillant entre le doré et l’argenté. La graphie est certes dépourvue d’indication des voyelles mais elle comporte quelques signes diacritiques.

Si l’on sait qu’il fut rédigé dans la région de Kairouan en actuelle Tunisie, on ne sait pas avec certitude qui en fut le commanditaire. Certains y voient une commande du calife abbasside al-Ma’mūn, quand d’autres y voient une œuvre réclamée par les Fatimides, ces chiites ayant pris le pouvoir en Égypte et autour. La plupart de ses feuillets ont depuis disparus, certains étaient par ailleurs tombés dans le marché noir à l’époque du protectorat français en Tunisie.

La plus grande partie du manuscrit se trouve actuellement en Tunisie, au musée national du Bardo ainsi qu’au musée national d’art islamique de Raqqada.

 

Renaud K.