L’Arabie vu de France en 1865

Posted on Posted inLectures

Extrait de l’Annuaire encyclopédique faisant état de l’opinion qu’en France on se faisait sur l’état et l’avenir de la péninsule arabe en 1865 de l’ère chrétienne, à l’époque du second Emirat saoudien :

 

“Les Arabes aspirent à l’expulsion complète de l’étranger, qu’il soit Turc, Égyptien ou Anglais, et rêvent une nationalité arabe, indépendante et forte. Or, il serait impossible de trouver, d’entrevoir, dans le pays, en dehors des vouahabites, une puissance et une idée capables de conduire les Arabes au but de leurs désirs et de leurs espérances. Voilà sous quels aspects se présente à nous l’Arabie (…). Le vouahabisme est le seul élément de transformation qu’elle possède aujourd’hui. S’il parvient à triompher, comme on peut le supposer, la paix, l’ordre et la sécurité régneront enfin dans ce pays, et l’agriculture y acquerra promptement, ainsi que le commerce, un développement considérable, sous l’influence d’une doctrine religieuse qui a, quant à présent, pour formule politique l’égalité absolue de tous les citoyens sous un gouvernement despotique.”

 

L’Annuaire encyclopédique, article “Mer Rouge”, 6ème volume, 1865-66, M. Alex. Bonneau