La mosquée millénaire de Niujie

Posted on Posted inEn bref

Si ses allures de temple chinois peuvent tromper le visiteur non-averti, Niujie est bien une mosquée, et non des moindres puisqu’il s’agit de l’une des plus célèbres de Chine. Fondée par un certain Nazruddin, un lettré arabe ayant travaillé à la cour de la dynastie Liao (Kara-khitans) entre le 4 et le 5ème siècle de l’hégire (autour du 10ème siècle chrétien), la mosquée de la vache (son surnom) est avec la mosquée de Huaisheng, celle fondée par le sahabi Sa`d ibn Abi Waqqas, l’une des plus anciennes de Chine. Richement décorées de citations coraniques en son intérieur, la mosquée dispose d’une cour où sont enterrés deux prêcheurs s’étant rendu dans la région lors du règne de la dynastie, relativement ouverte à l’islam, des Yuan, au 13ème siècle chrétien. Ayant aussi servi d’observatoire astronomique, la mosquée Niujie détient encore une copie manuscrite d’un Coran vieux de 300 ans. Situé au cœur du quartier musulman Hui (plus grande minorité musulmane chinoise) de Pékin, l’édifice s’étend sur près de 6 000 m2 et comprend deux salles de prières, des espaces d’études et même, un hammam.

Renaud K.