La mosquée Et’hem Bey, ce vestige ottoman en Albanie

Posted on Posted inEn bref

La mosquée Et’hem Bey est l’une des plus belles et grandes mosquées d’Europe. Située à Tirana en Albanie, elle est l’un des vestiges de la présence ottomane aux Balkans, quand cette partie du continent chrétien était terre d’Islam. Sa construction a commencé en 1791par Molla Bey pour s’achever en 1821 par son fils Haxhi Ethem Bey ; elle faisait alors face à la mosquée Sulejman Pasha, construite en 1614 et détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Fermée sous le régime totalitaire, athée et communiste qui allait dominer l’Europe de l’Est durant le 20e siècle chrétien, la mosquée a rouvert ses portes en 1991, lorsque, malgré l’interdiction des autorités, 10 000 musulmans s’y étaient réunis pour faire front. L’événement allait marquer un tournant dans la chute du régime communiste albanais et la renaissance de la liberté de religion au local. Cette mosquée a aussi pour particularité des fresques uniques au monde, représentant des arbres, des cascades et des ponts; les natures mortes sont en effet extrêmement rares dans l’art islamique. La mosquée constitue aujourd’hui un complexe architectural avec la tour de l’horloge de Tirana, et des visites sont organisées tous les jours, hors les temps de prière.