La bataille de Tondibi

“(…) En ce jour de 17 joumada al-Awwal 999 H (13 mars 1591), l’armée saadienne enfin réunie est menée par Djouder Pacha, un affranchi espagnol connu comme l’un des plus grands guerriers de l’ouest. Accompagné des caïds les plus redoutés et d’une garde personnelle de soixante-dix Européens sortis des geôles marocaines, il dirige près de 20 000 hommes. À ces guerriers de l’Atlas se sont joints des milliers de mercenaires morisques, et même, quelques combattants anglais. Les Anglais sont en effet à ce moment de fidèles alliés du Maroc, qui, lui, se ravitaille en arme et canons auprès de la reine Élisabeth Ire. Une flotte est aussi conduite par Mahmoud ibn Zarqun – un autre Européen fait musulman – avant d’être réduite en pièces détachées afin de pouvoir être déployée dans le fleuve Niger. Si l’empire africain pouvait théoriquement réunir plus de 40 000 hommes, seuls quelques milliers de combattants issus de la noblesse d’arme avaient été mobilisés le jour J. Compter sur des renforts n’était d’ailleurs pas possible : les Marocains avaient positionné leurs troupes de sorte à couper les voies de l’Empire en deux. Un premier échange de coups éclatait devant Tombouctou, sans succès; les Marocains avaient dû quitter les murs de la ville faute à la trop grande résistance des locaux. Ayant récupéré les fusils des Marocains défaits, on raconte alors que les guerriers songhaï avaient eu tant de mépris pour ces armes à feu – qu’ils voyaient comme des outils de lâches – qu’ils s’étaient empressés de toutes les jeter à l’eau. C’est quelques jours plus tard, près de Gao, sur un terrain nommé Tondibi, qu’a lieu la bataille décisive. Equipés de lances en cuivre et de solides cottes de mailles, les guerriers songhaï s’étaient positionnés de sorte à se défendre plutôt que d’attaquer : ils s’étaient à l’unisson retranché derrières d’imposantes barricades construites en vitesse.(…)”


L’article est à consulter en son intégralité dans le N°3 de Sarrazins, à commander ici :


https://www.sarrazins.fr/produit/sarrazins-n3-numerique/

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.