Hafṣa bint ‘Umar ibn al­-Khaṭṭāb, épouse du Messager d’Allah ﷺ

“Née autour de l’an 605 de l’ère chrétienne et devenue veuve en 624 de l’ère chrétienne, le Prophète Muḥammad ﷺ l’épousait au mois de cha’aban de l’an 3 de l’hégire (625) après que sa main ait été refusée par les deux compagnons et futurs califes Uthmān ibn ‘Affān et Abū Bakr. Étant la fille d’Umar ibn al-Khaṭṭāb, celui-ci devenait ainsi le beau-père du dernier des Messagers d’Allah ﷺ. Troisième femme à entrer dans la Maison du Prophète après le décès de Khadījah, elle sera à la fois l’une des plus proches d’’Ā’isha et l’une des plus effacées. Parfois éprise de jalousie envers le Prophète ﷺ qui ne cachait pas ses préférences, elle sera interpellée par Allah dans Son Livre qui y évoque son “indiscrétion”. C’est prise de remords qu’elle avait ensuite vécu une vie d’ascète, et ce, malgré l’accès au poste de calife de son père. Ayant transmis plusieurs hadiths aux spécialistes du genre, c’est entre autres ses versets du Coran retranscris sur divers supports qui seront repris par le troisième calife Uthmān ibn ‘Affān lorsqu’il entreprenait la retranscription du Livre Saint. La Vulgate d’Uthmān est ainsi un petit peu la sienne. Elle mourrait bien après, un mois de cha’aban de l’an 45H (665).

Renaud K.

Cet extrait est à retrouver dans le N°6 de Sarrazins, à commander ici :

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.