Extrait Sarrazins n°5 I L’islam, du Rhin à l’Euphrate

 » (…) Si l’heure est largement à l’orientalisme et que les contes de splendides palais et de harems extravagants narrés par prisonniers de guerre et voyageurs électrisent tous les romantiques d’Europe, l’attrait allemand pour les cultures « exotiques » a ceci de particulier qu’il se double d’un intérêt sincère pour la foi – et la personne – de Muḥammad ﷺ. Deux immenses génies germaniques et grands esprits de leur temps en sont les exemples les plus aboutis : l’homme de lettres Goethe, et le philosophe Nietzsche. Le premier, féru de poésie soufie persane, se laisse également éblouir par le Qur’an – dont la lecture lui a été suggérée par un… pasteur – : « Aussi souvent que nous le lisons, au départ et à chaque fois, il nous repousse. Mais soudain il séduit, étonne et finit par forcer notre révérence. Son style, en harmonie avec son contenu et son objectif, est sévère, grandiose, terrible, à jamais sublime; aussi ce livre continuera-t- il d’exercer une forte influence sur les temps à venir… », écrit-il ainsi dans son Divan Occidental-Oriental. Considéré par certains de ses contemporains comme « un païen converti à l’islam », Goethe se reconnaît particulièrement dans le rejet islamique de l’anthropomorphisme et du cléricalisme ainsi que dans la conception coranique du Destin, dont il admet qu’elle l’a assisté en plusieurs moments délicats de son existence, mais également de l’Unicité divine : « La foi en un Dieu unique a toujours cet effet qu’elle élève l’esprit, car elle indique à l’Homme l’unité dans son propre être. » Et tandis que ses correspondances fourmillent de références directes ou indirectes à l’islâm, la personnalité du dernier des Messagers ﷺ ne semble pas étrangère à cette fascination, au point qu’il va jusqu’à le décrire en ces termes que ne renierait pas un musulman : « Il est un prophète et non un poète; le Qur’an doit donc être considéré comme une loi divine et non le livre d’un être humain qui l’aurait écrit pour l’instruction ou le loisir. »

Un demi-siècle après lui, Friedrich Nietzsche va plus loin encore et s’emporte dans L’Antéchrist : « Si l’islam méprise le christianisme, il a mille fois raison; l’islâm suppose des hommes pleinement virils… Le christianisme nous a frustrés de la moisson de la culture antique, et, plus tard, il nous a encore frustrés de celle de la culture islamique. La merveilleuse civilisation maure d’Espagne, au fond plus proche de nous, parlant plus à nos sens et à notre goût que Rome et la Grèce, a été foulée aux pieds (et je préfère ne pas penser par quels pieds !) – Pourquoi ? Parce qu’elle devait le jour à des instincts aristocratiques, à des instincts virils, parce qu’elle disait oui à la vie, avec en plus, les exquis raffinements de la vie maure ! Les croisés combattirent plus tard quelque chose devant lequel ils auraient mieux fait de se prosterner dans la poussière. La noblesse allemande est à peu près absente de l’histoire de la culture supérieure : on en devine la cause… Le christianisme, l’alcool – les deux grands moyens de corruption… « Guerre à outrance avec Rome ! Paix et amitié avec l’Islam » C’est ce qu’a senti, c’est ce qu’a fait ce grand esprit fort, le seul génie parmi les empereurs allemands, Frédéric II. » Profond admirateur du Prophète Muḥammad ﷺ qu’il n’hésite pas à décrire comme l’une des incarnations historiques du « surhomme » les plus abouties et l’un des géants de l’humanité, Nietzsche voit dans sa prédication une religion authentique et virile, héroïque et cohérente, capable d’appeler à la noblesse de l’âme sans se fermer sur le monde et ses plaisirs; en bref, tout l’opposé du christianisme qu’il conspue et dont il estime qu’il a étouffé la race germanique des siècles durant. Chez Goethe comme chez Nietzsche, donc, ce n’est pas seulement la culture ou les réalisations historiques de l’islam qui attirent l’admiration, mais également le dogme lui-même. (…) »

Le dossier est à lire dans son intégralité dans le n°5 de Sarrazins, à commander ici :

https://www.sarrazins.fr/produit/sarrazins-n5-pre-commande/

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.