Expulsion des Morisques

“(…) En 931H (1525), un nouveau couperet tombe, cette fois de la part du célèbre Charles Quint : les musulmans doivent sans attente quitter l’Empire catholique. Mais la plupart ne peut partir, faute de moyens, et l’occasion est à nouveau donnée à l’Inquisition pour recevoir des conversions par milliers. Baptisés, appelés à se rendre à l’église et à afficher des portraits de saints sur les murs de leurs maisons, ils finissent, en quelques décennies, par complètement s’assimiler dans le paysage local. Souvent des métis ou des blancs descendants de Goths ayant plus tôt embrassé l’islam, plus aucun signe distinctif ne permet alors de reconnaitre ceux que l’on nomme les Morisques, des Espagnols. Prêtres et catholiques zélés sont cependant à l’affût et le moindre geste ou propos laissant planer le doute est aussitôt dénoncé aux autorités. Se laver les avant-bras ou s’abstenir de certaines viandes sont autant de motifs qui peuvent vous conduire à la table de torture et au bucher. Des débats naissent autour de sujets présentés comme les plus sérieux; l’on s’interroge sur la coutume du henné ou à savoir si les bains publics ne sont pas des repères de comploteurs musulmans. C’est une véritable chasse aux sorcières qui a lieu du nord au sud de l’Espagne durant tout le 16e siècle chrétien. L’objectif : que les Morisques partent, ou deviennent absolument indifférenciables. (…)”

Cet extrait est à retrouver dans notre ouvrage, “Les 101 grands moments de l’Islam”, en vente ici :

https://www.sarrazins.fr/categorie-produit/nos-ouvrages/
Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.