Et le califat fut aboli

Posted on Posted inEn bref

Il y a tout juste 95 ans, le 3 mars 1924 de l’ère chrétienne, le nationaliste et père de la Turquie moderne, Mustapha Kemal – Atatürk – prononçait l’abolition du califat, après près de treize siècles d’existence. Dans la foulée, les membres de la famille ottomane furent poussés à l’exil (vers la Suisse), le Ministère de la shari’a et du waqf était aboli, et une réforme totale – et laïque – de l’éducation fut dès lors entreprise. La décision suivait l’abolition du sultanat ottoman décidée deux ans plus tôt; elle allait être suivie par une véritable campagne de sécularisation forcée de la société ex-ottomane.