De l’arrivée du Messager d’Allah à La Mecque

Posted on Posted inLectures

 

Ainsi, il (Muhammad, paix et salut sur lui) est entré dans La Mecque comme personne n’etait jamais entré avant lui et d’une manière qui ne se reproduira jamais. Autour de lui étaient les Muhajirun et les Ansars dont on ne voyait que la rétine des yeux derrière leurs armures. Les compagnons étaient à leurs places respectives, les anges au-dessus d’eux, et Jibril faisait la navette entre le Prophète, paix et salut sur lui, et son Seigneur. Et il lui a permis en ce lieu sacré ce qu’il n’a permis à personne d’autre.

(…) Le prophète, paix et salut sur lui, pénétra donc victorieux dans La Mecque, le menton collé à l’arçon de sa monture par soumission et humilité envers Celui qui l’a vêtu du vêtement de cette puissance, vers laquelle les créatures lèvent la tête et pour laquelle les rois tendent le cou.

Il est entré (…) tel un roi, soutenu et secouru par Allah. Bilal se hissa sur le toit de la Kaaba (…). Il déploya alors un habit oublié des gens, du temps où il disait  »Allah est unique, Allah est unique ». Il éleva la voix pour l’appel à la prière et les tribus lui répondirent de toutes parts. Ils vinrent, guidés par la voix, et entrèrent en masse dans la religion d’Allah (…).

Lorsque le Messager d’Allah, paix et salut sur lui, s’assit sur la chaire de la puissance (…) les rois tendirent leur cou vers lui en guise de soumission. Certains lui donnèrent les clés de leur pays, d’autres lui demandèrent un pacte ou un traité de paix, d’autres acceptèrent de s’acquitter de l’impôt de capitulation, d’autres enfin réunirent leurs forces pour se préparer au combat, sans savoir qu’ils ne faisaient en vérité que préparer un butin qui allait revenir aux musulmans.

Lorsque la victoire du Prophète, paix et salut sur lui, fut complète, que le message fût transmis, et le dépot de la Révélation remis, une missive vint à lui :

 »Nous t’avons certes accordé une victoire éclatante, afin qu’Allah te pardonne tes pêches passés et futurs, qu’Il complète sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite, et qu’Allah te vienne en aide avec force » (1) (selon de nombreuses sources, ces versets ont été révélés plus tôt)

Et cette missive avait pour signature :

 »Lorsque viendra le secours d’Allah ainsi que sa victoire, et que tu verras les gens entrer en masse dans la région d’Allah, célèbre alors la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon, car Il est Celui qui accepte continuellement le repentir » (2)

Un messager de son Seigneur vint à lui et l’informa qu’il devait choisir entre rester en ce monde ou rencontrer son Seigneur. Il choisit de rencontrer son Seigneur par désir envers Lui. Les jardins du Paradis se sont parés le jour de l’arrivée de sa noble âme, plus encore que la ville ne se pare lorsque revient le roi…

Extraits de  »Al fawa’id » d’ibn al Qayyim, méditation 45.

(1) Coran, (48/1-3)
(2) Coran, (110/1-3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.