De la Perse sunnite et ses savants

Posted on Posted inEn bref

Devenue chiite après le 16e siècle chrétien lors de sa conquête par les Safavides, la Perse aura été sunnite pendant près de mille ans. Certains des plus grands savants et érudits de l’islam – sunnite – ont ainsi été perses. Parmi eux : Ābu Ḥanīfah, l’un des grands imams du fiqh et fondateur de l’école juridique portant son nom, al-Maturidi, fondateur de l’école théologique éponyme, et Bahā ud-Din Naqshband, l’homme à l’origine de la confrérie soufie des Naqshbandis. L’asharisme pourra compter sur de nombreux Perses. Ainsi d’al-Bayhaqi, Fakhr al-Dīn al-Rāzī et al Juwayni, savants majeurs de l’école de théologie inspirée des travaux d’Abū al-Ḥasan al-Ashʿarī. Al-Baghawī, célèbre exégète coranique fut encore de ces savants sunnites perses ayant marqué l’Histoire; ainsi des savants du hadith que furent Abū Dāwud, Yaḥya ibn Ma’in, Muslim, al-Bukhārī, al-Tirmidhī, Al-Nasā’ī et Ibn Manda. Abū Ḥāmid al-Ghazālī sera encore l’une des figures majeures de l’islam nées en Perse, ainsi des célèbres mystiques Manṣūr al-Ḥallāj et Jalāl ad-Dīn Rūmī. La Perse sera aussi le berceau d’Hakim al Nishapuri, le spécialiste du hadith du Khorassan, d’Abū Nuʿaym al-Iṣfahānī, grand juriste chaféite médiéval et de Muqatil ibn Suleyman, l’un des premiers exégètes coraniques, né au premier siècle hégirien.

 

Renaud K.


Pour ans avoir plus :

  • Bashear, Suliman – Arabs and Others in Early Islam, Darwin Press, 1997
  • Histoire des philosophes et des théologiens musulmans (de 632 1258 J.-C.). Scènes de la vie religieuse en Orient, Gustave Dugat, Adegi Graphics LLC
  • Spuler, Bertold; M. Ismail Marcinkowski (translator), M. Ismail; Clifford Edmund Bosworth (foreword) (2003). Persian Historiography and Geography: Bertold Spuler on Major Works Produced in Iran, the Caucasus, Central Asia, India and Early Ottoman Turkey. Singapore: Pustaka Nasional..