Comment l’Islam a fait le monde (et l’Occident)

En faisant la conquête et l’unité d’un territoire allant des Pyrénées à l’Himalaya, du Sahara aux monts de l’Oural, les musulmans avaient à partir du 8e siècle chrétien permis à des échanges et possibilités jamais vus dans l’Histoire. Des échanges qui serviront l’économie et les intérêts de chacun, mais pas que. L’avènement de l’Islam sur la carte est en réalité si lourd de conséquences que le monde entier va s’en trouver impacté, et à jamais. 

En termes de pensée. Ayant revivifié la pensée grecque et retransmis aux Européens – du latin/syriaque à l’arabe; de l’arabe au latin/l’hébreu) les textes de Platon ou Aristote, les penseurs du monde de l’Islam avaient par leurs commentaires et approfondissements des écrits antiques poussé le monde latin à véritablement revoir et développer leur propre regard sur l’Homme et l’univers. Ainsi de l’émergence au milieu du Moyen-âge européen, notamment au travers des oeuvres de Thomas d’Aquin, du néoplatonisme, de l’aristotélisme, de la métaphysique, du thomisme ou de l’atomisme, toutes des disciplines nées de l’arrivée en Occident de travaux arabes (Ibn Ṭufayl, Ibn Rushd, al-Kindī) récupérés d’al-Andalus, de la Sicile islamique et d’ailleurs. La confrontation théologique avec l’islam fait aussi d’Aix-la-Chapelle à Constantinople vivre ou revivre des débats intrachrétiens tel celui de l’iconoclasme; ailleurs celui de la place de la raison et de la philosophie dans le judaïsme. En effet, les grands rabbins médiévaux écrivent en arabe et lisent les oeuvres d’al-Ghazālī et Ibn Rushd quand leur développement ne s’est fait qu’avec le développement du califat : c’est par l’unification d’un territoire allant de l’Irak à l’Ibérie que les juifs disséminés d’un côté et de l’autre se réuniront et feront les centres talmudiques de Kairouan, Cordoue ou Bagdad. 

En termes de sciences. Que ce soit la médecine au travers des études d’Ibn Sīnā (auteur de la plus grosse encyclopédique médicale de l’Histoire) et Ibn al-Nafīs (découvreur de la circulation pulmonaire), l’astronomie – rationnelle – par le biais des ouvrages d’al-Battānī, d’Ibn Rushd, d’al-Ṣūfī (découvreur du Grand Nuage de Magellan et de la Galaxie d’Andromède) ou l’arrivée des Tables astronomiques (indiennes) et de l’astrolabe, la chimie par le truchement de Jābir ibn Hayyān et sa découverte et classification de substances, l’optique via Ibn al-Haytham (accessoirement le fondateur de la méthodologie scientifique et l’inventeur de la chambre noire), la cartographie avec al-Idrīsī, les mathématiques avec al-Khwārizmī (père de l’algèbre) ou al-Bīrūnī (polymathe père de l’indologie) et la popularisation des chiffres indiens devenus arabes, la physique avec Ibn Bājja (à l’origine de la loi de la gravité) et d’autres déjà cités plus haut, les sciences politiques, historiques, et la sociologie via ibn Khaldūn, ou encore avec la zoologie, la botanique et la pharmacologie; le monde chrétien (re)découvre par les traductions des ouvrages arabes de Gérard de Crémone, du Pape Sylvestre II ou de Jean de Séville un panel de savoir encore jamais approché. 

En termes de techniques. Tandis que sa fabrication était secret d’Etat en Chine, les musulmans iront transmettre au monde le papier après la bataille de Talas de 751. Arrivé en Europe peu après que des ateliers aient été fondés à Bagdad ou Samarcande, c’est une toute nouvelle façon d’entrevoir et faire la culture qui allait se faire : par le papier, la Bible est plus largement diffusée et l’on recopie sans modération les ouvrages savants les plus plébiscités. C’est par le papier – bien plus facile à produire et conserver – que les sciences se développent de par le monde, que les idées se confrontent et que les échanges postaux se font au mieux. A Bagdad et ailleurs, le califat aura aussi été le lieu de tous les ingénieurs. Entre autres, la famille des Banū Mūsā : créateurs d’automates inédits, ils conçoivent un nombre considérable de “robots” – des diableries en Occident – encore visibles dans leur Kitāb al-Hiyal et qui allait inspirer un lot considérable de mains habiles de l’Orient à l’Occident. Diffusant les moulins et pompes à eaux d’Est en Ouest, les botanistes et ingénieurs musulmans introduisent également un panel de techniques tout à fait inédit, ainsi que la culture du riz, du coton et du sucre en Occident ou à ses portes. Notons encore le cas Ḥasan al-Rammah, premier savant à faire usage de la poudre sous la forme d’explosif (il avait fait construire au 13e siècle chrétien la première torpille de l’histoire) qui bientôt allait servir à la conception des premiers fusils en Italie. 

En termes de construction de soi. Sans l’islam, nulle Croisade en vue, élément en soi fondateur dans la construction de ce christianisme conquérant qui allait faire les grandes heures du Moyen-âge et de la Renaissance occidentale. Ainsi de la Reconquista espagnole, de la naissance de l’Europe unie (un temps) contre le géant turc ensuite ou de l’émergence de la Russie orthodoxe construite sur la confrontation d’avec l’Islam d’Asie. Quid des Grandes Découvertes nées de la tentative des Ibériques de contourner l’Empire ottoman ayant investi la Méditerranée et bloqué les routes vers l’Asie ? Jadis un continent aux frontières floues, affaibli depuis la chute de Rome, l’Europe est en somme autant la réaction identitaire et religieuse à l’Islam que le résultat de la réussite savante et politique de cette civilisation née il y a 14 siècles dans le désert de l’Arabie. L’Islam, ce pont de l’Antiquité à la Renaissance, ou le creuset des innovations et possibilités ayant fait le monde moderne en lequel vit chacun, et ce, jusqu’à ses plus virulents opposants.

Renaud K.


Pour en savoir plus :

  • Roshdi RashedHistoire des sciences arabes (3 volumes), Le Seuil, Paris, 1997
  • Gabriel Martinez-Gros, L’Empire islamique, viie – xie siècles, Passés composés, 2019, 350 p.
  • Mohammed Arkoun (dir.) (préf.Jacques Le Goff), Histoire de l’islam et des musulmans en France du Moyen Âge à nos jours, Albin Michel, 2006, 1217 p.

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.