Extraits

Bāyazīd II, le sauveur de ces Juifs⠀



“(…) À la fin du 15e siècle chrétien, l’Empire ottoman est aux mains de Bāyazīd II. Continuant la conquête des Balkans commencée par ses prédécesseurs et luttant contre le Sultanat mamelouk d’Égypte, le sultan est un homme de combat engagé sur bien des fronts. Faisant encore la guerre contre la Moldavie et la Hongrie qu’il accule dans leurs retranchements, il est aussi l’homme affrontant la montée de la Perse chiite des Safavides. Épris de savoir, sachant l’arabe, le persan, la théologie, la philosophie et les mathématiques, il est également un grand amateur de poésie et un mécène apprécié. Il fait notamment élever l’hôpital médical et psychiatrique d’Erdine, aujourd’hui un musée de la médecine. En 897H (1492), quand les chrétiens prennent Grenade et causent la chute de l’Andalousie musulmane, Bāyazīd II fait in extremis envoyer sa flotte en direction des côtes de l’Espagne afin d’y récupérer les Juifs chassés par l’Inquisition qui se met en place. Très vite, ce sont près de 150 000 Juifs qui sont accueillis en Anatolie, auxquels s’ajoutent d’autres Juifs, des Ashkénazes, fuyant les pogroms en cours en Europe de l’Est et aux marges de l’Empire russe. Salonique et Istanbul sont alors les cités les plus prisées de ces nouveaux venus et de véritables quartiers juifs, avec leurs synagogues, écoles et tribunaux, y naissent. (…)”⠀

Cet extrait est à retrouver dans le N°7 de Sarrazins, à paraitre bientôt, et en vente ici :⠀

https://www.sarrazins.fr/produit/sarrazins-n7/