Asma bint Umays, la dame de ces califes

Posted on Posted inEn bref

Asma bint Umays fut l’une de ces nombreuses femmes parmi les compagnons du Prophète Muhammad ﷺ. Convertie à l’islam très tôt, vers 615 de l’ère chrétienne, elle avait alors pour sœur Salma bint Umais, l’épouse de Hamzah ibn Abdul Muttalib, et pour demi-sœur à la fois Maymoona, une des épouses du Prophète ﷺ, et Lubaabah ibn Harith (Umm al-Fadl), mariée, elle, à Abbas Ibn Abd al Mutallib. Ayant aidé à la transmission de plusieurs dizaines de hadiths, elle fut de ces Musulmans ayant par deux fois émigré, une première fois en Abyssinie, où elle passa près de 15 ans, une seconde et définitive fois à Médine. Une autre des particularités de cette femme d’exception tient au fait qu’elle fut mariée à 3 des plus grands compagnons. Une première fois à Jafar ibn Abu Talib, avec qui elle eut deux enfants et qui mourra au Jihad lors de la bataille de Mutah; une seconde fois à Abu Bakr, meilleur ami du Prophète ﷺ et premier des califes de l’histoire avec qui elle eut un autre enfant, Muhammad; puis une dernière fois à Ali, quatrième calife et proche parent du prophète ﷺ, qui était alors le frère de son premier mari. Elle perdra d’ailleurs Ali et son fils Muhammad ibn Abu Bakr en une même période, celle qui vit les premiers conflits éclater entre Musulmans, tous deux assassinés. Mariée à un martyr et à deux des premiers califes, Asma bint Umays refusera après cela toute autre demande de mariage, préférant alors se retrancher dans les rangs des dévotes et premières enseignantes de l’islam. 

 

Renaud K.