Al Misri et sa supernova

Posted on Posted inEn bref

Ali ibn Ridwan al Misri est l’un des plus illustres scientifiques du 10ème siècle chrétien.

Né en Egypte en 377 de l’hégire (988), il s’était fait le spécialiste dans le commentaire des œuvres grecques, plus particulièrement celles de Galien. Médecin, il aura entamer un vif débat avec son homologue Irakien, Ibn Butlan, quant au lien de causes à effets entre remèdes et environnement. Mais c’est en touchant à l’astronomie que l’homme rentrera dans l’histoire. Témoin de la supernova (implosion d’un étole en fin de vie) connue sous le nom de SN 1006 ayant été observée à partir de 396 H (1006), il en fera la description la plus complète et détaillée de l’époque. Événement stellaire le plus important de l’histoire connue, la brillance de l’implosion avait atteint un éclat similaire à un quart de lune et pouvait être visible de plein jour, et dans le monde entier. On en retrouvera même des descriptions jusqu’au sein de certaines tribus amérindiennes

Posée sur papier dans son commentaire de Ptolémée, Tetrabiblos, sa description fera longtemps école.

Renaud K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.