Le 18 juin : ʿAlī ibn Abī Ṭālib est fait calife


Le 18 juin 656 est élu en 4e calife de l’islam le compagnon, cousin et gendre du Prophète Muḥammad ﷺ , ʿAlī ibn Abī Ṭālib. Ayant grandi aux côtés du dernier Messager d’Allah ﷺ, il est l’un des premiers convertis à l’islam et l’un des compagnons les plus réputés pour sa piété et son héroïsme au combat. Devenu l’époux de Fāṭimah, fille du Prophète Muḥammad ﷺ et plus tard la figure centrale des différentes formes de chiismes, il est en ce jour de 656 (35H) nommé, après le dramatique assassinat du compagnon et calife précédent, ʿUthmān ibn ʿAffān, à la tête d’un Empire islamique s’étendant déjà de l’Egypte à la Perse, du Yémen à l’Arménie. Mais tandis que les proches de ce dernier réclament vengeance, ʿAlī préfère s’éviter une traque qu’il estime perdue d’avance, tentant plutôt de ressouder une communauté déjà fracturée dont il a la charge. L’affaire ne plait pas et nombre de compagnons et même, la plus célèbre épouse du Prophète ﷺ, ʿĀʾisha, en viennent à s’opposer à sa décision. La Umma se divise et allait bientôt en venir aux mains; la guerre civile est là aux portes de l’Empire islamique.

Renaud K.

  • Gleave, Robert M., “ʿAlī b. Abī Ṭālib”, in: Encyclopaedia of Islam, Brill
  • I. K. Poonawala, “ʿALĪ B. ABĪ ṬĀLEB I. Life,” Encyclopaedia Iranica, Online Edition, 1982
  • Dictionnaire historique de l’islam, Dominique Sourdel, Janine Sourdel-Thomine, Puf

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.