1441 années plus tard…

Posted on Posted inEn bref

Il y a tout juste 1441 années démarrait l’ère islamique. Fixée après coup par le second calife et compagnon du Prophète Muḥammad ﷺ, ʿUmar ibn al-Khaṭṭāb, cette ère a alors pour point de départ l’émigration des musulmans à Médine, jadis la cité d’accueil des persécutés de La Mecque et future seconde cité sainte de l’islam. Se liant avec leurs frères en foi locaux, les musulmans exilés vont conjointement avec ses premiers y former le premier État musulman de l’histoire. Une constitution est rédigée à la demande du Prophète Muḥammad ﷺ quand des pactes sont tissés avec les Gens du Livre présents; peu après venaient alors s’ajouter l’historique conquête de La Mecque et la conversion à l’islam de la des Arabes de la péninsule. D’une petite communauté de quelques milliers d’individus allait ainsi sortir, au gré des siècles, conquêtes et échanges, une nation de plus d’un milliard d’individus. S’étalant du Maroc à l’Indonésie, des Balkans au Sénégal, de la Chine à la Turquie, l’ummā allait en 1441 années marquer l’Histoire humaine comme jamais aucune autre communauté ne l’avait fait. Des dynasties abbassides et ottomanes sortiront certains des souverains les plus puissants des temps humains; des cercles savants de Cordoue et Bagdad jailliront des érudits au savoir inégalé; des batailles menées contre les Perses et Francs naîtront des légendes de la guerre irremplaçables. 1441 années que l’ummā façonne le monde et le questionne; 1441 années que l’ummā fascine et attire. Ses conquêtes, disent-ils, relevaient du miracle; ses avancées scientifiques, du génie. Avec la prétention affichée de descendre d’Abraham et suivre Jésus plus que personne, la communauté musulmane entamera cette nouvelle année hégirienne traversée par des sentiments partagés. Orpheline d’un chef, trahie par ses prétendus leaders, elle doit aujourd’hui faire avec bien de blessures que sont les siens châtiés par les tyrans des quatre coins du globe. Mais qu’attendre d’une communauté ayant déjà subi tant d’adversité – des Croisades aux invasions mongoles, du colonialisme à l’impérialisme étranger – si ce n’est qu’elle sache comme, à son habitude, encore une fois relever la tête ? 1441 années après, l’ummā est toujours là, et le sera encore demain. Incha Allāh ! Aujourd’hui fut le 1er muḥarram de l’année 1441 de l’hégire.

 

Renaud K.