ʿUthmān ibn ʿAffān, troisième calife de l’Islam

“(…) Converti de longue date, proche du Prophète (pssl) dont il épouse deux de ses filles, Ruqayya et Umm Kulthūm, ‘Uthmān est l’un des plus riches personnages d’Arabie et vient de passer la dernière décennie en tant que bras droit de ‘Umar durant son califat. Le choix de cet homme pour guider la communauté semble donc naturel; il va pourtant susciter son lot d’oppositions. D’abord des Alides qui, pour la troisième fois, s’attristent de ne pas voir ‘Alī arriver au pouvoir, puis de l’ensemble des opposants au clan omeyyade dont ‘Uthmān est issu. Il règne toutefois douze ans, soit le règne le plus long de l’ère des califes bien-guidés. (…) En matière de conquêtes, ‘Uthmān prend à l’Empire byzantin de nombreuses îles, Chypre, Rhodes et même une partie de la Sicile. Le Maghreb est aussi atteint et certaines sources (Ṭabarī, Ibn Kathīr..) attestent que l’Espagne est à cette époque déjà atteinte par les musulmans. La Nubie est encore pénétrée et l’Empire sassanide des Perses est définitivement détruit avec la mort de son dernier souverain. Les forces de l’islam sont à l’aise sur terre comme sur les eaux et plus personne ne semble capable de freiner ce qui sera la plus rapide et miraculeuse expansion territoriale de l’histoire connue. Jadis un marchand prospère, (…)”

Cet extrait est à retrouver dans notre ouvrage “Les 101 grands moments de l’Islam” à paraître bientôt, en vente ici :

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produits dans votre panier.