Le nouveau président de la République française s’est vu les pouvoirs de l’ancien lui être passés. Dès à présent, il a ainsi les rênes de l’une des armées les plus offensives au monde. Présente, comme nous l’avons vu l’autre jour, au Sahel, l’armée tricolore est aussi au Liban, au Sinaï, dans le Golfe de Guinée, dans l’Océan Indien comme en Côté d’Ivoire. Mais c’est surtout en Irak et en Syrie qu’elle se fait la plus démonstrative.

Cette semaine, les français y ont réalisés 9 frappes et 76 missions de tir pour appuyer la progression des unités irakiennes près de Mossoul. Oui, ces mêmes unités, chiites et fruits du gouvernement instauré par les USA, appuyées elles par ces mêmes miliciens sectaires egorgant des familles entières en leur foyer une fois les villes  »reprises ». La semaine précédente, le bilan fut de 3 frappes et 29 missions d’artillerie. Depuis le début de l’opération, l’Etat Major se vante d’avoir ainsi réalisé plus de 1200 frappes aériennes.

Ces informations ne sont pas difficiles à trouver. Suivie par près de 400 000 personnes, la page officielle de l’armée française et ses opérations militaires en est des plus fournies. Entre ce qui aurait pu être qualifié d’images de propagande ailleurs, se trouvent donc le bilan des opérations de la bien nommée Chammal, en Irak et en Syrie. On y voit aussi les soldats français entraîner les militaires et commandos irakiens, ou décoller de bases prêtées par les Émirats Arabes Unis. Ailleurs, nous les voyons préparer des soldats à Djibouti pour de futures missions en Somalie ou encore en pleine coopération maritime avec les américains.

La guerre est en marche! Mais soyez rassurés, ce n’est que pour le bien, la paix et les droits de l’homme. Si nous avons ainsi évité le pire en France, pas sûr que le constat puisse être le même pour d’autres.

Renaud K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *